Une femme boit dans une tasse blanche une boisson chaude pouvant être du café ou du thé

Boire

[vc_row type= »vc_default »][vc_column][vc_column_text]

L’eau : un aliment à boire?

Puisqu’elle ne contient ni protéines, ni glucides et ni lipides, l’eau n’est pas un aliment. Elle ne fournit pas d’énergie brute. Par contre, l’eau est essentielle à la vie. C’est grâce à l’eau que le corps peut utiliser l’énergie présente dans les aliments.

Pourquoi boire de l’eau?

Le corps est composé à environ 70 % d’eau, selon la morphologie. Après l’oxygène, l’eau est l’élément le plus important pour la vie. Cette eau est indispensable à l’ensemble des processus vitaux. Les fluides occupent quasiment tous les espaces de notre corps, autant à l’intérieur des cellules qu’à l’extérieur. L’eau :

  • maintient le volume de sang et de la lymphe;
  • fournit la salive qui permet d’avaler les aliments;
  • sert de lubrifiant pour les articulations et les yeux;
  • maintient la température du corps;
  • permet les réactions chimiques dans les cellules;
  • permet l’absorption et le transport des nutriments ingérés;
  • permet l’activité neurologique du cerveau;
  • assure l’hydratation de la peau;
  • élimine les déchets de la digestion et des divers processus métaboliques.

Combien d’eau boire?

Dans un climat tempéré, une personne de taille moyenne dépense plus ou moins de 2 litres d’eau par jour. En effet, le corps perd plus d’un litre par jour d’eau corporelle par l’urine, et la même quantité à travers la sueur, les selles et la respiration (comme le révèle la buée sur un miroir placé près de la bouche).

Les pertes en eau sont plus importantes :

  • par temps chaud;
  • durant une activité physique;
  • pendant l’allaitement;
  • en cas de maladie.

Chaque personne possède donc des besoins en eau qui lui sont propres, compte tenu de sa taille, du climat où elle vit et de son mode de vie.

Pour évaluer ces besoins, la Clinique Mayo1, aux États-Unis, propose 3 approches qui tiennent compte du fait que notre alimentation fournit aussi de l’eau, surtout avec les fruits et les légumes qui, pour plusieurs, sont composés à plus de 80 % d’eau. Ces mesures servent de barèmes. Elles ne reposent pas sur des données scientifiques précises.

Le remplacement. Évaluer la quantité d’urine excrétée par jour (un litre et demi environ chez un adulte) et ajouter un litre d’eau corporelle dépensée pour le métabolisme (personne moyennement active). La perte est de 2 litres et demi. Comme l’alimentation fournit en moyenne 20 % de nos besoins en eau, il reste 2 litres à récupérer. On la trouve dans les bouillons, boissons chaudes ou froides et, évidemment, dans l’eau que l’on boit.

Quand boire ?

« Il ne faut pas se fier au signal de la soif pour se décider à boire. Quand on est actif, on a le temps de perdre beaucoup d’eau avant de ressentir la soif. Il faut donc prendre l’habitude de boire tout au long de la journée.

Est-ce mieux de ne pas boire durant les repas? Rien ne s’y oppose, la seule contrainte est que cela peut générer de l’inconfort à cause du volume dans l’estomac. L’essentiel est de boire suffisamment. Si une personne aime boire modérément en mangeant, elle ne doit pas s’en priver.

Les règles sont-elles différentes pour les sportifs ?

Les sportifs sont très exposés à la déshydratation en raison de la sudation. Ils risquent parfois l’hyponatrémie, qui est le déséquilibre électrolytique du système sanguin. Voici quelques recommandations :

  • Boire suffisamment d’eau tous les jours.
  • Boire un demi-litre d’eau environ deux heures avant une activité.
  • Boire tout au long de l’activité, suffisamment pour remplacer l’eau perdue par la sueur. Dans le cas d’activités intenses, une personne peut perdre plus d’un litre sous forme de sueur en une heure.
  • L’eau devrait à une température de 15 °C à 22 °C.
  • Si l’activité est exigeante et dure plus d’une heure, avoir recours à une boisson isotonique (qui comprend des hydrates de carbone, du sodium et du potassium

Est-ce dangereux de boire trop d’eau minérale?

Les personnes souffrant d’hypertension doivent éviter les eaux minérales, qui contiennent de fortes proportions de sels minéraux, comme du sodium. Celles qui ont des problèmes rénaux doivent également éviter d’en consommer. En effet, boire de l’eau concentrée en minéraux impose un effort accru aux reins. La teneur en sels minéraux est indiquée sur l’étiquette des eaux en bouteilles. L’eau distillée évite aux reins de traiter la surcharge des minéraux.

Quelle est la meilleure eau à boire durant un jeûne?

Chez les naturopathes qui préconisent la pratique du jeûne, la plupart recommandent l’eau distillée parce que c’est la plus pure. En effet, l’eau distillée est une eau complètement déminéralisée.

Qu’est-ce que la déshydratation ?

La déshydratation se définit en fonction du poids corporel. Une perte en eau représentant aussi peu que de 1 % à 2 % du poids corporel est déjà considérée comme de la déshydratation. Une perte qui atteint de 15 % à 20 % du poids corporel peut provoquer la mort.

La déshydratation peut être aiguë, comme à la suite d’un exercice intense, ou chronique en conséquence d’une consommation insuffisante et prolongée d’eau ou d’autres boissons.

Le meilleur moyen de détecter une déshydratation est d’observer la couleur de l’urine. Elle devrait être jaune très pâle.

Les premiers signes de déshydratation :

  • une urine foncée;
  • la bouche et la gorge sèches;
  • un manque d’énergie;
  • la peau sèche;
  • des maux de tête et des étourdissements;
  • une intolérance à la chaleur.

À un stade plus avancé :

  • une faiblesse musculaire ou des crampes, en raison d’un déséquilibre de potassium et sodium dans les muscles;
  • une difficulté à avaler;
  • une  miction douloureuse;
  • une confusion ou un délire.
Les conséquences de la déshydratation

En nuisant aux fonctions vitales, un état permanent de légère déshydratation pourrait causer des problèmes de santé.. À cause de leur métabolisme fragile, les personnes âgées y sont plus sensibles. Elles ressentent d’ailleurs moins la soif que les adultes.

Les enfants sont aussi particulièrement à risque parce qu’une perte d’un peu plus de 3 % du poids corporel peut les mener au coup de chaleur et au choc hypovolémique.

En conclusion

Boire est essentiel comme il est de respirer ! L’eau possède 2 fonctions importantes pour notre organisme : elle hydratante nos cellules et elle draine nos déchets. Il est donc important que cette eau soit la pure pure possible pour qu’elle remplisse totalement ces deux rôles.

Un distillateur vous produira chez vous sans difficulté une eau pure et délicieusement bonne !

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »2594″ img_size= »full »][/vc_column][/vc_row]

Laisser un commentaire