Le prix de notre santé

Alimentation Conseil Eau

Être en bonne santé

C’est selon la définition la plus courante, un état où le bien-être physique et mental prédomine. Les critères qui concourent à cela sont multiples. La santé physique est bien sur liée à l’entretien de son corps par un peu d’exercice, de la marche pour s’oxygéner. A cela, une bonne alimentation associée à une hygiène de vie, comme par exemple, respecter le nombre d’heures de sommeil pour que le corps puisse se régénérer durant la nuit.

La santé mentale est plutôt dépendante aux liens sociaux qui l’alimentent, positivement serait le mieux bien entendu.

Quel est donc le prix de notre santé ?

Il s’agit ici et en priorité du prix qu’impose une certaine disciple. Se fixer l’objectif de se maintenir le plus longtemps en bonne santé demande de suivre des règles, et pour commencer par respecter son corps.

Ne pas fumer (1er facteur de risque de cancer) semble un pré requis incontournable. L’oxygénation est indispensable pour vivre et la qualité du souffle en est son corollaire. Les yogis considèrent que notre énergie passe obligatoirement par le souffle. Préservons-le en gardant les alvéoles de nos poumons propres.

Limiter l’alcool est aussi indispensable pour la santé du foie bien sur mais aussi du cerveau. L’alcool a un pouvoir destructeur par ces réactions chimiques dans l’organisme. Consommez en peu et à de rares occasions et vous verrez que votre corps finira par ne plus le voir comme un ami mais comme un ennemi. Il faut parfois lutter contre la pression sociale qui incite plutôt à la consommation mais une  fois ce réflexe pavlovien désappris de trinquer avec un verre d’alcool à la main, alors une nouvelle liberté s’offrira à vous.

Mieux dormir. Les habitudes sont bonnes à prendre quand celles-ci sont nos amies. Les heures de sommeil prisent avant minuit compte double, dit-on. Et plus on se couche tôt plus le réveil se fera matinal. Et là commence la journée avec une énergie bien meilleure, avec plus de dynamisme. Car c’est durant le sommeil que se régénèrent nos cellules mais aussi que se repose notre mental sans cesse sollicité  dans la journée. Quelques heures de vacances lui seront sans aucun doute bénéfique.

Se nourrir avec goût et bonheur. Prendre le temps de s’alimenter, c’est prendre du temps pour soi et calmer le rythme parfois soutenu dans la journée. Faire une pause, non pas au travail mais une pause pour soi, pour se soi…gner. L’alimentation comme l’eau de boisson sont des éléments auxquels il faut être attentif sur leur qualité et leur pureté.

Partager. La convivialité est source de bien-être. Partager un repas, partager des moments festifs mais aussi savoir être présent quand un soutien est nécessaire pour passer un cap. C’est de la reconnaissance et du remerciement pour l’autre comme pour soi, savoir être pour son bien-être, pour son mieux-être. Savoir s’enjouer aussi, aimer la vie même si parfois elle ne nous fait pas de cadeau, et pouvoir philosopher sur la vie comme sur sa vie.

Aucun prix

La santé ne se monnaye pas en espèces sonnantes et trébuchantes mais s’obtient naturellement par discipline, discipline qui se transformera petit à petit en habitudes et sans que cela nous soit douloureux une fois le pas franchi. Comme le chemin est parfois long, chaque pas, même petit, nous fera avancer vers cet objectif de rester en bonne santé. C’est ça le prix de notre santé. Et n’oubliez pas l’importance de l’eau que vous buvez. À votre volonté !

Retour accueil